Pourquoi investir en loi Duflot ?

La loi Duflot est un outil de défiscalisation intéressant dans le cadre d’un investissement en logement locatif. Elle offre une réduction d’impôt de 18 % pour les investisseurs ayant investi dans l’immobilier neuf entre janvier 2013 et septembre 2014. Cependant, avoir fait un investissement ne suffit pas. Il faut ensuite que ce bien soit loué en tant que résidence principale par un tiers.

À qui la loi Duflot est-elle destinée ?

La loi Duflot s’adresse à tous les particuliers qui veulent générer un revenu supplémentaire à travers l’investissement locatif. Ce qui la différencie des investissements classiques se trouve au niveau de l’avantage fiscal sur le prix de revient de l’immobilier acquis. Cette forme de défiscalisation vous est intéressante si vous payez plus de 2 500 € d’impôts par an. L’investissement s’offre à quiconque remplit les conditions spécifiques telles que :

  • L’acquisition d’un bien immobilier dans les zones tendues, à la limite de 300 000 euros
  • Le respect des conditions de performance BBC ou RT 2012 pour le logement acquis,
  • Une durée d’engagement locatif en qualité d’habitation principale pendant 9 ans et plus,
  • Le respect des plafonds de ressources des locataires et le plafond des loyers défini par la loi Duflot selon les zones géographiques où se trouve le bien en question,
  • Les logements ne peuvent pas être loués par des descendants ou ascendants du propriétaire.

Les avantages fiscaux liés à la loi Duflot

En vous lançant dans un investissement locatif selon les conditions du dispositif Duflot, vous pouvez acheter l’immobilier de votre choix, sans même avoir besoin d’apport de départ. Vous pouvez emprunter la totalité du prix d’achat du bien, en jouissant d’un prêt à faible taux. L’intérêt bancaire sera ainsi déduit de vos loyers. Le frais de notaire sera également réduit.

D’un autre côté, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt sur le revenu du logement neuf avec un taux de 18 % pendant 9 ans. À titre d’information, la somme déductible sur le prix total de l’immobilier acquis est plafonnée à 54 000 euros. Cela constitue une sacrée économie d’autant que si la somme à réduire est supérieure au montant de l’impôt, il est possible de reporter le reste pour les années suivantes, sur une limite de 6 ans.

D’autres atouts offerts par le dispositif Duflot

En plus des avantages fiscaux, le dispositif prévoit aussi une épargne destinée à la préparation de la retraite pour les contribuables ; grâce aux loyers perçus chaque mois. De nos jours, la vie est dure et le niveau des pensions baisse de plus en plus. Tout le monde a besoin d’un revenu complémentaire après son 60e âge. Parmi les différentes formes de placement pour la retraite, l’investissement locatif Duflot se place au second rang après l’assurance-vie, jusqu’à ce qu’il soit remplacé par le dispositif Pinel en septembre 2014.

En outre, une assurance décès est offerte en prime en cas de décès ou d’invalidité de l’investisseur. À ce stade, le remboursement de la somme non acquitté de son prêt sera pris en charge par l’assurance. Par cette même occasion, vos héritiers deviendront naturellement propriétaires de votre bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *